Restaurant

Restaurant

Pour l’aménagement de son bistrot, François Gagnaire a fait appel à son ami designer Pascal Michalon, également originaire de Haute-Loire.

«Partager la nouvelle aventure de François Gagnaire, pour lequel j’avais déjà pris plaisir à travailler, a été pour moi une évidence et une opportunité» s’exprime Pascal Michalon

«Une évidence, car au-delà de nos origines communes, nous partageons les mêmes valeurs, sincérité, plaisir et modernité. Une opportunité, car – Anicia, un bistrot natrue – dans un quartier parisien singulier, proposera un lieu et une cuisine simples et authentiques comme la Haute-Loire.»

François donne carte blanche à son ami Pascal qui spontanément, lui dessina et fabriqua du mobilier et des équipements à partir de matériaux bruts, à la fois massifs et contemporains et qui s’inscrivent dans un espace sobre.

Les murs et le sol sont recouverts de plâtre et d’ardoise, tandis qu’une banquette en chêne massif aux angles arrondis encercle la salle principale d’une capacité de trente-sept couverts. L’étagère linéaire et parallèle à la banquette – disposée à mi-hauteur du mur – permet de présenter et de mettre en relief photos, livres et autres produits témoins de la Haute-Loire.

Planches biseautées pour les mise-en-bouche, coffre à fromages du pays et huche à pain sont fait à partir d’un hêtre épais simplement et finement poncé.

«Le modèle de chaises – Evy – de ma propre collection, tout de bois de frêne, s’est naturellement imposé, dans une déclinaison noire, pour accompagner les dix-huit petites tables également en chêne massif» explique le designer.

Anicia, bien plus qu’un bistrot-galerie, c’est un véritable lieu de vie.

Inte_rieur-Restaurant-4-Ani

Products and productors

Products and productors

Dans son bistrot nature Anicia, le Chef François François souhaite mettre en relief les produits agricoles de la Haute-Loire. La lentille verte du Puy, la limousine des Monts-du-Velay, le fin gras du Mézenc, le fromage de vache aux artisous, la bière Vellavia et autres spécialité du terroir. De ce fait, il se fournit directement des petits producteurs et fournisseurs de sa région, avec qui il travaille depuis des années. Il privilégie également les circuits courts et travaille principalement des poissons de petits bateaux et les viandes françaises issues de l’élevage raisonné. Cette étroite collaboration qu’il entretient avec ces hommes apporte une certaine authenticité à sa cuisine.

«Je suis fier de pouvoir mettre un visage sur un produit» exprime t’il

Quelques producteurs et amis de François, avec qui il collabore étroitement et fait confiance :

Xavier Allazard (L’huile d’olive de France)

David Clauzier (Escargots)

Famille Sanial (Safran bio)

Julien (Pisciculture du Vourzac)

Gaec des oliviers (Lentille Verte du Puy)

Anthony Coffy (Volailles fermières élevées à l’ancienne)

Christoph Vianès (Viandes et charcuteries de Haute Loire)

Famille Laurent (Fromages de vache de Pays et beurre fermier)

Famille Gibaud (Fromages de vache de Pays)

Gaec Amalthée (Fromage de chèvre)

Christophe Avont (Miel)

Domaine des Marmottes (Alcool de verveine)

Patrick et Romain Font (confitures Jus et nectars de fruits)

Jean-Jacques Vermeesch (Distillerie Couderc)

Gaec des Hautes Chaumes (Fourme fermière de Valcivières)

L’Arbre à Café (Café équitable)

Et bien d’autres …

Decoupe-Anicia-1-©-Gerald